Combattre les algues grâce à un bon choix de filtre interne

Combattre les algues grâce à un bon choix de filtre interne

5/5 - (2 votes)

Les algues sont des organismes naturels présents dans tout écosystème aquatique, y compris votre aquarium. Toutefois, une prolifération excessive d’algues peut nuire à l’équilibre de votre bac et à la santé de vos poissons. Découvrez comment le choix d’un filtre interne efficace peut aider à lutter contre cette surpopulation algale.

L’importance de la filtration dans l’aquarium

L'importance de la filtration dans l'aquarium

Un rôle fondamental pour l’équilibre du bac

Le système de filtration joue un rôle essentiel dans le maintien d’un aquarium sain et équilibré. Il permet non seulement d’éliminer les déchets et toxines produits par les poissons, mais aussi de contrôler la croissance des algues en limitant leur approvisionnement en nutriments.

La filtration : alliée contre les algues

En filtrant l’eau, ce système limite considérablement la prolifération des algues. En effet, il élimine les nitrates et phosphates dont elles se nourrissent. De plus, certains filtres internes peuvent être équipés de matériaux spécifiques qui absorbent ces substances.

Type de filtre Nitrate retiré (%) Phosphate retiré (%)
Filtre mécanique 25% 10%
Filtre biologique 50% 20%
Filtre chimique 75% 30%

Comme on peut le constater, le choix du type de filtre est crucial pour combattre efficacement les algues. C’est ce que nous allons aborder dans la section suivante.

Choisir le filtre interne adapté à votre bac

Choisir le filtre interne adapté à votre bac

Prendre en compte la taille de l’aquarium et sa population

Pour être efficace, le filtre doit être adapté à la taille de votre aquarium et à la quantité de poissons qu’il contient. En effet, un bac trop grand nécessitera une capacité de filtration plus importante pour assurer une bonne qualité d’eau.

S’orienter vers les filtres spécialisés contre les algues

Certains fabricants proposent des filtres internes conçus spécifiquement pour lutter contre les algues. Ils sont souvent équipés d’un matériau filtrant capable d’absorber les nutriments dont ces dernières se nourrissent.

  • Filtres à mousse : ils offrent une large surface de colonisation aux bactéries bénéfiques qui transforment les déchets organiques en substances moins nocives.
  • Filtres à charbon actif : ils absorbent les produits chimiques dissous dans l’eau qui peuvent favoriser la croissance des algues.
  • Filtres à zéolite : cette roche naturelle a la capacité d’absorber les nitrates et phosphates, réduisant ainsi la nourriture disponible pour les algues.
Lire plus  Les variétés les plus populaires d'aquariums pour les débutants

Maintenant que nous avons exploré le choix adéquat du filtre interne, penchons-nous sur leur fonctionnement dans la lutte contre les algues.

Les mécanismes de lutte contre les algues par la filtration

L’action mécanique du filtre

La première action du filtre est mécanique. Il aspire l’eau de l’aquarium et retient les particules en suspension qui peuvent favoriser le développement des algues. Ces débris sont ensuite évacués lors du nettoyage du filtre.

L’action biologique de la filtration

Le filtre héberge également une colonie de bactéries bénéfiques qui transforment les déchets organiques en substances moins nocives. Cette action biologique limite le taux de nutriments dans l’eau, restreignant ainsi la croissance des algues.

Avec une bonne compréhension des mécanismes à l’oeuvre, voyons comment entretenir et ajuster votre filtre pour une efficacité maximale.

Entretien et ajustements du filtre pour une efficacité maximale

Entretien et ajustements du filtre pour une efficacité maximale

Maintenance régulière

Pour maintenir son efficacité, un filtre doit être nettoyé régulièrement. Cependant, nous suggérons de ne pas trop nettoyer le filtre pour ne pas perturber la colonie bactérienne essentielle à l’équilibre de l’aquarium.

Ajuster le débit

Le débit du filtre doit être ajusté en fonction de la taille de l’aquarium et du type de poissons. Un débit trop faible ne filtrera pas suffisamment l’eau, favorisant ainsi la prolifération des algues.

N’envisageons pas seulement le filtrage comme un moyen de gérer les algues dans votre aquarium. Il existe d’autres solutions qui peuvent compléter cette approche.

Solutions alternatives et compléments au filtrage contre les algues

L’utilisation de plantes aquatiques

Les plantes aquatiques sont de véritables alliées dans la lutte contre les algues. Elles consomment en effet les mêmes nutriments que ces dernières, limitant ainsi leur croissance par compétition alimentaire.

L’introduction d’espèces mangeuses d’algues

Certaines espèces de poissons et d’invertébrés sont connues pour leur appétit pour les algues. Leur introduction dans votre aquarium peut donc aider à contrôler leur population.

  • Le poisson-pleco est un grand consommateur d’algues, notamment les variétés vertes et brunes.
  • Les escargots Neritina pulligera sont eux aussi très efficaces contre les algues, qu’ils grignotent continuellement.

Pour garder un aquarium sain et équilibré, la lutte contre les algues demande une attention constante et l’adoption de bonnes pratiques. C’est un combat qui se mène sur plusieurs fronts : choix d’un filtre interne efficace, maintenance régulière de ce dernier, mais aussi utilisation de plantes aquatiques et introduction d’espèces mangeuses d’algues. Chaque élément a son importance dans cette bataille pour l’équilibre naturel de votre bac.

Retour en haut