Mousse ou perlon ? Choisir les médias filtrants pour votre filtre interne

Mousse ou perlon ? Choisir les médias filtrants pour votre filtre interne

5/5 - (5 votes)

Les aquariums constituent un écosystème délicat qui nécessite une attention particulière. Au cœur de ce système, le filtre joue un rôle clé pour maintenir l’équilibre et la propreté de l’eau. Les médias filtrants sont des éléments essentiels de ce dispositif. Aujourd’hui, nous allons aborder deux types courants : la mousse et le perlon. Lequel choisir ? Quels sont leurs avantages et inconvénients ? Analysons ensemble.

Comprendre le rôle des médias filtrants dans un aquarium

Le fonctionnement des médias filtrants

Pour commencer, il convient d’expliquer brièvement ce qu’est un média filtrant. Dans un aquarium, les médias filtrants sont chargés de retenir les différents déchets produits par les occupants de l’aquarium : restes alimentaires, excréments. . .

Il existe plusieurs types de filtration (mécanique, biologique et chimique), chacun ayant son importance pour la santé du milieu aquatique. Le choix du média filtrant utilisé a donc un impact direct sur ces processus.

L’importance d’un choix adapté à votre aquarium

Tous les milieux aquatiques ne sont pas identiques : leur taille, la quantité et le type d’animaux présents, etc., autant d’éléments variables qui influencent votre choix final.

En fonction de ces critères spécifiques à chaque aquarium, certains médias seront plus appropriés que d’autres. Un mauvais choix peut entraîner une qualité d’eau médiocre et, par conséquent, des problèmes de santé pour les poissons.

Le match des médias filtrants : mousse contre perlon

Le match des médias filtrants : mousse contre perlon

La mousse : un choix populaire

Les filtres en mousse sont particulièrement appréciés par les aquariophiles. Ils offrent une excellente surface pour la colonisation bactérienne, favorisant ainsi la filtration biologique.

Cependant, ils ont également leurs limites. Par exemple, leur capacité à retenir les plus petites particules est souvent inférieure à celle d’autres médias.

Le perlon : une option performante

D’un autre côté, le perlon est connu pour sa grande efficacité en termes de filtration mécanique. Sa structure permet de capturer même les particules les plus fines que la mousse ne peut pas toujours retenir.

Lire plus  Compatibilité des filtres internes avec différentes espèces de poissons

Mais comme avec la mousse, il a aussi ses inconvénients. Le principal étant qu’il se colmate rapidement et doit donc être changé régulièrement.

Les avantages et inconvénients du filtre en mousse

Ses points forts

Sa durabilité : L’un des principaux atouts de la mousse est sa longévité. En effet, elle peut être réutilisée pendant plusieurs années sans perdre son efficacité.

  • Son rapport qualité-prix : De plus, elle offre un excellent rapport qualité-prix car elle est moins chère que d’autres médias filtrants et nécessite peu d’entretien.

Ses points faibles

Son efficacité limitée : Toutefois, l’un de ses principaux inconvénients est son incapacité à retenir les particules fines. De plus, il n’est pas très performant pour la filtration chimique.

  • Sa saturation rapide : La mousse a également tendance à se saturer rapidement et doit donc être nettoyée régulièrement pour maintenir son efficacité.

Pourquoi choisir le perlon comme média filtrant ?

Pourquoi choisir le perlon comme média filtrant ?

Ses atouts

Son efficacité supérieure : Le principal avantage du perlon est sa capacité à retenir les particules fines, qui sont souvent la cause de problèmes d’eau trouble dans un aquarium.

  • Sa polyvalence : De plus, il est adapté à tous les types d’aquariums, qu’ils soient petits ou grands, et convient aussi bien aux poissons d’eau douce qu’aux poissons marins.

Ses inconvénients

Sa durée de vie courte : Malheureusement, le perlon a une durée de vie assez courte en raison de sa tendance à se colmater rapidement. Il doit donc être remplacé fréquemment, ce qui peut représenter un coût supplémentaire.

  • Carences en filtration biologique : De plus, contrairement à la mousse, il offre moins de surface pour la colonisation bactérienne nécessaire à une bonne filtration biologique.

Analyse comparative : efficacité de filtration entre mousse et perlon

Comme nous l’avons vu, chaque média filtrant a ses forces et ses faiblesses. Pour aider les aquariophiles à faire le meilleur choix possible, il est utile de comparer ces deux médias en termes d’efficacité de filtration.

Adéquation avec l’écosystème de votre aquarium : quel média filtrant est le plus indiqué ?

Adéquation avec l'écosystème de votre aquarium : quel média filtrant est le plus indiqué ?

Pour un aquarium d’eau douce avec des poissons produisant beaucoup de déchets :

Dans ce cas, un filtre en mousse pourrait être la meilleure option. En effet, son excellente capacité à fournir une surface pour la colonisation bactérienne permettra d’éliminer efficacement les déchets organiques produits par les poissons.

Pour un aquarium marin ou récifal :

Ici, le perlon pourrait être le meilleur choix. Sa capacité exceptionnelle à retenir les particules fines contribuera à maintenir une eau cristalline et saine, indispensable pour les poissons marins et les coraux.

Lire plus  Comparatif : filtres externes vs filtres internes, le grand débat

En somme, le choix du média filtrant dépendra en grande partie des besoins spécifiques de votre aquarium. La mousse et le perlon ont tous deux leurs avantages et inconvénients, c’est pourquoi il est essentiel de bien comprendre leur fonctionnement afin d’optimiser la qualité de l’eau de votre bassin.

Type de média Filtration mécanique Filtration biologique Filtration chimique
Mousse Moyenne Excellente Faible
Perlon Excellente Moyenne Moyenne
Retour en haut