Suivez-nous sur notre page FACEBOOK!

Les Mbunas du lac Malawi

lake-malawi-fish

Les Cichlidés du lac Malawi appelés: Mbunas

Les Mbunas

On retrouve souvant dans la litterature aquariophile relatant des cichlidés du Malawi, les appélations « Haplos » ou « Mbunas » . Deux groupes si on peut résumer ainsi qui font la joie de passionés , spécialistes d'un groupe et pas de l'autre. Bien que beaucoup de Cichlidophiles mettent les « haplos » plus haut sur une échelle de débutant à confirmé, il n'en n'est rien !

Les Mbunas ont tout à fait leur place de choix dans la fishroom d'un aquariophile chevronné car les possibilités de populations, espèces et niches écologiques, sont nombreuses. Un certain savoir faire ou expérience entre en jeu pour trouver un équilibre dans leur maintenance.

 

Tout d'abord, qu'est ce qu'un Mbuna ?

 

Les Mbunas sont des Cichlidés regroupant une douzaine de genres, présents dans tout le lac Malawi, ils sont appelés ainsi car Mbuna signifie suivant les traductions : frappeurs de pierres ou habitants des pierres.

Leurs habitats se trouvent pour 90% des cas dans les zones rocheuses, dans les zones « dites » intermédiaires et pour quelques espèces les zones sablonneuses.

 

Ce sont des poissons de tailles modestes, une quinzaine de centimètres maximum pour la majorité mise à part le genre Petrochromis bien plus imposant.

Ils font parti des poissons d'eau douce les plus colorés que l'on puisse trouver en aquarium. Nombres de personnes pensent être en présence d'un aquarium peuplé de poissons récifaux devant un bac Malawi. Leurs couleurs très souvent dans les teintes bleu ou bien jaune, en font des pensionnaires privilégiés dans nos aquariums.

Les femelles, les mâles dominés ou les jeunes poissons sont grisâtres ou ternes et seuls les mâles dominants présentent des patrons de coloration intenses. Mais là aussi des exceptions confirment la règle, comme par exemple chez Pseudotropheus Saulosi et Maylandia Estherae où les femelles sont d'une couleur aussi magnifique que leurs mâles.

L'habitat et le régime alimentaire

Les Mbunas sont pour la plupart végétariens ou omnivores à forte tendance végétarien car ils se nourrissent d'algues et de microfaunes présentent dans celles-ci appelés AUFWUCHS. D'où leur nom Mbuna voulant dire « frappeur de pierres » car ils passent énormément de temps à gratter, arracher les algues. Chaques techniques de prélèvements de ces algues sont des caractéristiques de certains Genres comme les Labeotropheus ou Tropheops par exemple. On retrouve donc ces poissons dans la zone rocheuse où se trouvent les Aufwuchs.

 

D'autres espèces, ou même des femelles, jeunes mâles d'espèces végétariennes peuvent se retrouver dans la colonne d'eau, et avoir un régime planctonophage par manque de nourriture et territoire où bien par spécialisation alimentaire exemple : Pseudotropheus Daktari.

 

On retrouve aussi des omnivores strictes, se nourrissant principalement d'invertébrés, larves d'insectes etc... comme le Genre Labidochromis, Iodotropheus.

 

Il existe aussi des espèces omnivores à tendance piscivores comme les Melanochromis avec même des espèces qui se nourrissent d'écailles et nageoires.

 

La reproduction des Mbunas

 

Les Mbunas sont des poissons très territoriaux pendant la reproduction. Les mâles défendent leur territoire férocement pour y attirer des femelles et ainsi se reproduire.

Il y a cependant des espèces comme les Labidochromis qui ne protègent pas un territoire défini.

On trouve un espèce de Pseudotropheus où mêmes les femelles protègent un territoire.

 

Les Mbunas sont des cichlidés pratiquant l'incubation buccal, les femelles en ont la charge.

Celles-ci peuvent avoir en moyenne entre 10 et 30 alevins. Cette méthode d'incubation permet d'éviter une prédation importante des très jeunes alevins. Une stratégie de la nature. L'incubation dure en moyenne 21 jours.

Lorsque l'on parle de durée d'incubation pour les Mbunas on parle du temps ou la femelle va garder ses alevins en bouche et non du temps à éclore des œufs.

 

Les Mbunas en aquarium

 

Tout le monde s'accorde à dire qu'un minimum de 250 litres pour maintenir une douzaine de poissons est un minimum sachant qu'avoir une légère surpopulation est bénéfique pour atténuer l'agréssivité des mâles.

Compter un trio par tranche de 60 litres.

Maintenir par trio, c'est à dire un mâle et deux femelles est une bonne solution, malgré tous les spécialistes préconisent 4 mâles pour 6 femelles.

 

Prévoir un bac avec de nombreuses cachettes, pierres, galets, roches calcaires etc... Si vous désirez mettre des plantes sachant leur penchant pour le végétal, pensez aux Vallisneria Gigantea, Anubias sp. Les autres seront tôt ou tard détériorées.

 

Une bonne filtration, oxygénation est primordiale avec un changement d'eau hebdomadaire fortement conseillé.

A vos bacs !!!

Mickaël 

monpoissonexotique.com

 

 

 

 

Points fidélité
6 points gagnés = - 0.15 € sur votre prochaine commande
Transport animaux
Agréé par les services vétérinaires
Tarif à prix mini
Sur les commandes par quantité
Contacts
Contactez-nous ici par mail

Boutique propulsée par Wizishop

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,